Retour à l'accueil Se rendre aux Salces Livre d'or Galerie photos Nous contacter
     
 

DECOUVRIR

Accueil du site

Se rendre aux Salces

La Lozère

Sports & loisirs

La châtaigne

Festival des Salces

Faune

Patois

MULTIMEDIA

Livre d'or

Liens

Fonds d'ecran

Carte postale virtuelle

Faire un lien

Nous contacter

Crédits du site

 
     
 
Conseil régional de Lozère
 
 
18363 visiteurs
 
     
 

La Lozère

Créé à la Révolution française, le département de la Lozère correspond approximativement à l'ancien évêché du Gévaudan, qui était une partie de l'ancienne province du Languedoc. Blason de la Lozère

La Lozère reste le département le moins peuplé de France. Cependant, si depuis la fin du XIXe siècle le département voyait sa population s'amoindrir à cause du solde migratoire négatif, les quinze dernières années montrent une nouvelle tendance qui est à la hausse. Les raisons données à cette tendance sont la qualité du cadre de vie, l'amélioration du réseau de transport routier et de communication et dans une plus faible mesure l'héliotropisme. Il s'agit néammoins d'une population âgée et à fort pouvoir d'achat.

La faible densité de population (14 hab./km²) s'explique en partie par la pauvreté des sols et par l'exode rural très important entre 1850 et 1910. La population est concentrée dans trois centres urbains principaux : Mende, Saint-Chély-d'Apcher et Marvejols qui groupent à eux trois le tiers de la population du département. Quelques autres petits centres (Langogne, Florac, Aumont-Aubrac, La Canourgue, ...) font figure de petits bassins de vie mais n'arrivent pas attirer les jeunes dont l'exode vers les métropoles voisines (Clermont-Ferrand au nord, Montpellier et Nîmes au sud) est de plus en plus important.

 
     
 

Site du village des Salces en Cévennes - 2006 - Conception : G. Mercier - Tous droits réservés

Site optimisé pour tous navigateurs - W3C